Accueil > Photos et Résumés > Saison 2011-2012 > Ligue Magnus > Angers/Amiens - 21e journée : La bête de Somme terrasse à nouveau les (...)

Angers/Amiens - 21e journée : La bête de Somme terrasse à nouveau les Ducs

samedi 28 janvier 2012, par pokerdas

Ce vendredi se disputait la 21 ème journée de Ligue Magnus où les Ducs recevaient les Gothiques . Une victoire était impérative pour pouvoir profiter du faux pas de Rouen à Strasbourg (1-5) de la veille . Mais rappelons que cette année Amiens est la bête noire des Ducs (LM : Amiens-Angers 3-2AP ; 1/4 CDL Aller 2-2 retour 2-3). Le match promettait d’être très chaud.

Les Ducs commençaient la partie toujours amputé de Baluch, Jokinen et Lacroix , mais enregistraient le retour de Poudrier rétabli de sa douleur au genou. Côté portiers, Normandon toujours préfèré à Hocevar et Thompson côté amienois démarrent la partie. Partie qui commence d’entrée de jeu par un pressing angevin avec des tirs cadrés mais Thompson veille au grain .A 17’40 Tout va basculer, en effet sur une grosse action amiénoise Normandon sort un superbe arrêt réflexe devant Bergin dans le slot, ce même Bergin qui 20 secondes avant cela pousse Carlsson par terre pour se faire une place devant Normandon(très net sur la vidéo de céline que je remercie au passage) et se prend un gros cinglage de la part de Carlsson et s’écroule. En se relevant , il se fait justice lui même. Doyle venu en renfort pour aider son coéquipier ne sera pas épargné lui aussi, l’arbitre ayant sorti son petit carnet. Après de nombreuses explications avec les deux capitaines les sanctions tombent.Côté angevin, Carlsson auteur de la première faute écope d’un 2+2+10 pour charge avec la crosse car l’arbitre n’a vu que la fin de l’action et en a déduit une charge avec la crosse au lieu du cinglage, Doyle pour s’être battu écope de 20 min de méconduite pour le match . Côté amiénois Bergin, lui, écope de 25 min de pénalité de match pour charge contre la nuque. Le tableau d’affichage s’illuminant comme un sapin de noël ,mais cela ne calme pas les ardeurs des deux équipes , au contraire à 19’59 Nikolov va rejoindre ses petits camarades sur le banc des pénalités en écopant de 2+10 pour charge contre la tête ou la nuque.

Ce premier tiers fut une vraie boucherie , pas de buts, mais 41 min de pénalités pour Amiens et 40 min pour Angers . Ce match promettait d’être très long si les deux équipes ne se calmaient pas

==============================================

En ce début de second tiers, le panneau d’affichage continuait de s’illuminer grâce à Béron (23’41) et Bachet (25’40). C’est donc à 5 contre 3 que les angevins vont évoluer et à 27’38 sur un beau mouvement de la 1re ligne, Fortier au deuxième poteau reprend une passe lumineuse de Bélanger pour tromper Thompson impuissant sur ce coup-là.

(ANGERS 1 AMIENS 0)

3 min plus tard Albert écopant, à son tour, d’une pénalité pour jeu dur, Les amiénois vont en profiter pour égaliser par l’intermédiaire d’un ancien de la maison angevine . C’est donc à 31’40 que Bardet d’une très grosse frappe va toucher le poteau gauche de Normandon qui , au niveau de la tribune F (donc à l’opposé) , semble avoir touché et dévié le palet lui-même dans son but.

(ANGERS 1 AMIENS 1)

Il fallait donc repartir à zéro pour les Ducs car plus rien ne sera inscrit dans ce tiers un peu plus tranquille , Malgré les attaques incéssantes des Ducs sur la cage de Thompson ( au moins 3 poteaux sur les 2 premiers tiers) qui détournait systématiquement les tirs .

================================================

Le troisième tiers s’équilibrait et les Ducs ne parvenaient pas à concrétiser les supériorités qui leur étaient offertes par les amiénois . Et c’est à 48’55 , sur une échappée de Belanger côté droit que Nikolov contre le palet et Tomasek s’échappe à son tour pour servir le jeune Leclerc (U22) au deuxième poteau qui bat Normandon resté au premier poteau .

(ANGERS 1 AMIENS 2)

Les Ducs viennent de prendre un gros coup sur la tête et ne vont jamais s’en remettre. C’est même Amiens qui va enfoncer le clou, à 51’33 Rzeszutko bien servi par Basic et Béron rentre en zone offensive et décoche un gros slap qui va finir dans les filets de Normandon qui s’est couché un peu trop tôt sur ce coup-là. .

(ANGERS 1 AMIENS 3)

Malgré une dernière pénalité amiénoise et un temp mort du coach Varady, les Ducs ne parviendront pas à revenir.

C’est donc logiquement que les Gothiques s’imposent contre des Ducs impuissants en supériorité numérique, retombant dans leurs travers du tir parfait. les Ducs qui ont encore perdu une place (4e), du fait de la victoire de Briançon 7-4 à Neuilly, vont se tourner vers le prochain match qui ne sera pas facile non plus car ils se déplacent à Marseille pour y rencontrer une équipe de Gap retrouvée (2 victoires consécutives sur Morzine 3-2 tab et à Grenoble 3-2).

Portfolio

la violence des mises en échecs le regard de tueur de Bergin le sapin de noël du Haras Thompson chanceux sur ce coup-là le sandwich amiénois l'unique but angevin énorme soirée de thompson joie amiènoise sur le 3 ème but