Accueil > Actualités > Interviews > Interview de Aurélie de Caen

Interview de Aurélie de Caen

lundi 6 décembre 2010, par Raptors

Interview réalisée par Fred.

Plein de rencontres sont faites grâce au hockey, mais je pense que celle-ci restera particulière…
Le 20 novembre, Caen nous a rendu visite au haras pour un match de championnat remporté par les Ducs 8 à 3 (Caen menant au score jusqu’à la 27e minute de jeu avant l’égalisation d’Antonin MANAVIAN). Pour encourager les DRAKKARS, une dizaine de supporters avaient fait le déplacement. Pour ceux qui ont eu la chance d’être au match, vous vous souvenez sans doute du mélange des supporters dans la tribune des Raptors pour des photos de groupe. Ensuite, ce groupe nous a accompagnés pour un verre d’après match. Parmi ces supporters, il y avait Aurélie, qui suit le hockey depuis peu de temps. Tombée amoureuse de ce sport, elle répond à nos questions.


- Depuis combien de temps suis-tu Caen ?

Je suis les DRAKKARS depuis novembre l’année dernière. Je suis venue une fois voir un match en gradin mais, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup d’ambiance et que l’on voyait mal le match... Puis, en allant au club house après le match, j’ai retrouvé un ami. Il m’a dit :« viens nous rejoindre en pourtours avec le Kop, tu verras… ». Et depuis, je suis une mordue. Un sport vif, qui demande de
l’attention, de la technique. Pas de temps mort, pas de moment « mou ». Toujours à 100 à l’heure. Du suspense, de l’émotion et de l’action. Comment ne pas aimer ?


- Quel est ton plus beau souvenir avec Caen ?

Mon plus beau souvenir est la finale contre Brest qui nous a permis de monter en Magnus. Super suspense, deux équipes à un niveau égal. Quel superbe match !! !
Et cette joie et ce bonheur au coup de sifflet !! Une victoire de tous, équipe et supporters ! Une vague d’un coup sur la glace, des frissons, des larmes de joie, des gens qui chantent et sautent partout. Tout le monde se serre dans les bras. Une explosion d’émotion à l’état pur. Les joueurs accaparés par la foule et brandissant leur médaille. Un moment inoubliable !!


- Et le plus beau souvenir de déplacement ?

Plus beau souvenir de déplacement ? Plusieurs !!!
Le premier c’est le déplacement à Courbevoie le 30 janvier 2010. Mon premier déplacement. Quel drôle d’impression de se retrouver dans la patinoire des adversaires !! Mais en même temps une fierté de représenter son équipe et leur montrer que leur supporters croient en eux !! Et une ambiance incroyable à l’aller comme au retour dans le bus !!
Ensuite, c’est le déplacement pour Brest. Cette fois, ce que j’ai apprécié c’est de découvrir le Rïnkla Stadium. De beaux échanges avec les supporters brestois et le plaisir de pouvoir retrouver nos
joueurs après le match pour échanger avec eux et manger avant de repartir.
Il y a eu aussi Garges. Pas prête de l’oublier, celui-ci non plus ! 7 supporters à mettre le feu à la patinoire alors que les locaux avaient « perdu » leur public. Et attendre les Drakkars à la sortie
avec une haie de drapeaux ! Et les mitrailler en train de manger leur pizza.
Et cette année, Angers. Mini bus 9 places plus un qui nous rejoint sur place. Tout le long de la route klaxon et mégaphone par la fenêtre pour dire « Angers, nous voilà » !!
Encore une patinoire inconnue pour moi. Obligés de demander aux gens de se pousser pour avoir une place pour mettre nos instruments et être à l’aise. Et là, il faut faire face à un public local
efficace. Pas facile de tenir à 10 ! Un match difficile pour nos joueurs aussi. Le score s’emballe et la défaite se fait sentir. Mais rien, on ne lâche rien car on a fait 250km et que notre équipe on
veut la soutenir jusqu’au bout ! Quoi qu’il arrive ! On a donné tout ce qu’on avait. Dans ces cas là, on espère que les hockeyeurs ont apprécié notre prestation malgré tout. Et après, en réconfort, échange et verre de l’amitié avec le kop adverse ! De belles rencontres...
En bref, chaque déplacement est agréable et enrichissant. C’est toujours un bonheur pour moi, à chaque fois. Et je me sens fière d’être supportrice de l’équipe de Caen.


- Comment vois-tu ton équipe cette année ?

Pour cette saison, nous avons de nouveaux joueurs et un nouvel entraîneur. Ils doivent trouver leur place. La saison est bien entamée mais, il y a encore quelques réglages à faire. Vu que ce n’est que
la deuxième saison que je suis, je trouve intéressant de voir l’évolution. Suivre aussi les entraînements, voir comment ils travaillent. Ensuite bien sûr, on fait le parallèle avec de nouvelles
actions menées au cours des matchs. Nous avons de bons joueurs. Il manquait un peu de « cohésion » d’équipe. Puis bien sûr, le rythme est quand même plus soutenu que la saison précédente. S’en est suivi un enchaînement de défaite. Mais, je sens que le jeu commence à s’organiser, peut être un peu moins de jeu individuel aussi, ce qui commence à porter ses fruits. La preuve en est leur victoire face à Briançon 5e du classement ! J’y crois. Je pense qu’ils vont tout donner de toute façon !


- Avec le kop de Caen vous suivez de nombreux matchs, peux-tu nous dire un mot sur ce Kop ?

Ce KOP DES DRAKKARS est un groupe de « potes » qui ont les mêmes passions : le HOCKEY et les DRAKKARS de Caen !! Nous sommes là à tous les matchs. Musique, chants, danses... Ambiance garantie. Fière d’être caennaise et supporters de cette équipe. Nous voulons être le 7e homme. On a besoin d’eux et je pense qu’ils ont besoin de nous. Nous choisissons un thème à chaque match pour varier les plaisirs et cherchons à être visibles et audibles afin de leur apporter le meilleur soutien possible. Joie, gaieté et bonne humeur. Mais aussi et surtout respect et fair play ! Et nous aimons aussi faire des photos et connaissances avec les autres Kop. S’ouvrir aux autres. Et à chaque fois, nous sommes bien reçus et nous gardons de bons contacts. C’est un plaisir.
Le KOP poursuit aussi son action car nous avons la chance de sentir la reconnaissance des joueurs. Un geste, un regard pendant leur tour d’honneur, c’est important pour nous et nous les avons à chaque
fois. Et après les matchs, la plupart sont accessibles pour échanger leurs impressions sur les matchs et souvent, ils nous encouragent à continuer ce que nous faisons. Bref, merci aux DRAKKARS, c’est
un bonheur d’être leurs supporters !


- Un pronostique pour Caen sur le championnat ?

Sur ce championnat, le but est de se maintenir ! Je vois comme cette ligue Magnus est difficile ! Ne pas baisser les bras, se battre, tout donner ! Je leur souhaite vraiment de rester à ce niveau. Un
beau challenge. J’y crois car notre devise est : « QUI OSE GAGNE !! »


- Enfin un joueur qui restera dans ta mémoire ?

Mon joueur qui restera dans ma mémoire ? Je n’ai pas beaucoup de recul forcément. En tout cas, celui de la saison 2009-2010 : Slavomir VOROBEL ! Un CV très intéressant, tout comme son jeu. Un joueur ayant de la prestance et de la présence sur la glace. Et quand du haut de ses 1m91, il part pour mettre une charge à ses adversaires, ça fait mal en général. Patinage rapide et regard franc qui annonce ses actions rondement menées, c’est rare qu’il fasse un match sans payer cet entêtement en ne faisant pas un tour par la prison. Bon défenseur qui a de l’ambition et le montre. Il fait aussi une belle saison à Brest. Un joueur slovaque qui donne du rythme à un match !